fermepetit_george_orwell.jpg

Après une série de procès très couteux, Mr Jones délaisse peu à peu sa ferme. Ses ouvriers agricoles, peu zélés, profitent des absences répétées de Mr Jones pour abandonner leurs tâches. La "ferme du manoir" sombre rapidement. Les champs ne sont plus labourés, les animaux manquent de nourriture, les vaches ne sont plus traites...
Jusque-là, simples spectateurs impuissants, les animaux, sous la direction de Sage l'Ancien, un vieux cochon respecté, fomentent une révolte. Un soir, rentrant ivre comme à l'accoutumée, Mr Jones s'attaque au poulailler. La réaction ne se fait pas attendre; de concert, les animaux de la ferme chassent Mr Jones.
Une cohésion est rapidement trouvée pour faire repartir la ferme, désormais appelée "ferme des animaux". Les cochons, considérés comme les plus intelligents des animaux, s'occupent d'organiser et de distribuer le travail aux autres animaux. Un règlement est établi et inscrit sur le mur de la ferme.
Mais les rivalités entre cochons ne tardent pas à apparaître. Des mésententes se créent entre Napoléon et Boule de Neige, les deux cochons les plus influents. La disparition inexpliquée de Boule de Neige va rétablir un peu d'ordre et de discipline dans la ferme; il semble, en effet, que quelques règles doivent être précisées....

 

ferme4petit/ferme6petit_george_orwell.jpg

 

Des détails?...plein! Des explications?... plein!, Des accusations?....il s'agit de George Orwell!
"La Ferme des Animaux", c'est un peu comme un de ces films qu'on peut regarder cinq ou six fois, en découvrant à chaque fois des idées et des détails nouveaux.
Sous l'apparence d'un conte pour enfants, cette œuvre d'Orwell dénonce habilement la période stalinienne de l'URSS, et de manière plus générale toute forme de totalitarisme. Chaque personnage du livre, chaque action menée, chaque conflit d'intérêt qui apparait dans l’œuvre est une description du déroulement des évènements qui se passèrent quelques décennies avant l'écriture du livre. Il est facile de comprendre que ce récit décrit les conflits entre Staline et Trotski ou entre communistes et capitalistes au début de la Guerre Froide. Mais ce livre est bien plus riche...


George Orwell ne fait pas que décrire les relations, les trahisons ou les prises de pouvoir des différents antagonistes; il s'efforce également d'expliquer de manière assez simple mais très efficace, les mécanismes complexes des enjeux économiques et politiques. Ainsi, ce livre éclaire sur une multitude de détails de la vie politique soviétique. Le protectionnisme (le concept de départ : "tout deux pattes est un ennemi"), le libéralisme (le personnage deWhymper), les plans quinquennaux pour la nourriture ou l'électricité (décrits par Napoléon), et par là-même la volonté de modernisation de la ferme (les animaux s'organisent pour construire un moulin à vent), la propagande idéologique (les pigeons voyageurs)...sont la partie visible et politiquement correcte (celle dont sont spectateurs les autres fermiers des alentours). Mais cette façade masque des faits bien plus sinistres.

Les animaux sont rationnés, alors que les cochons se goinfrent et gaspillent de la nourriture. Ils sont constamment menacés (par les chiens élevés par Napoléon, par les massacres des animaux soupçonnés de pactiser avec le traître, Boule de Neige). Ils n'ont aucun droit de regard sur la vie politique de la ferme, n'ont pas accès à l'enseignement, réservé à "l'élite" porcine. Et pour bien orchestrer ce petit chantier les porcs contrôlent l'information, et assaisonnent les règlements comme bon leur semble :

ferme2petit_george_orwell.jpg

ferme3petit_george_orwell.jpg

à l'article "Nul animal ne tuera un autre animal" est ajouté "sans raison valable", à celui "Nul animal ne boira de l'alcool" est ajouté "avec excès", et "Tous les animaux sont égaux" devient "Tous les animaux sont égaux, mais il y en a qui le sont plus que d'autres"! George Orwell décrit ici les moyens utilisés par les hommes au pouvoir pour assujettir la population. Le mécanisme de manipulation des masses est passé en revue.

L'écrivain ne se contente par pour autant de détails et d'explications, il exhorte et met en garde. Cette situation ne peut pas durer, l'oppression est inhumaine, le Peuple doit réagir. La vie de George Orwell montre son attachement à l'engagement volontaire contre les politiques liberticides; il nous dit, " ne soyez pas passifs, réagissez!". Cette lettre ouverte au régime soviétique pose les bases des événements de 1989. Le recul de l'histoire montrera le pouvoir d'anticipation dont est doté George Orwell.
Dans ce livre, George Orwell se pose, à la fois en témoin, moralisateur... et acteur de l'Histoire.

Il est donc possible de faire des analogies avec l'histoire politique, en voici un aperçu :

Pour ce qui concerne les personnages :

Pour ce qui concerne les faits

Les cochons : la Parti unique
Les hommes : le monde et les idées capitalistes
Les pigeons : organes de communications et de diffusion de la propagande
Les chiens : la milice politique
Les chevaux : le prolétariat ouvrier
Les moutons : le peuple
M. Jones : le tsar Nicolas II
Boule de Neige : Trotsky
Malabar : Stakhanov
Sage l'Ancien : aurait pu être Lénine, mais il symbolise davantage l'idéal communiste
Napoléon : Staline
Le personnage de Frederick : Hitler
Brille Babil : la propagande stalinienne
Le chat : parasite du système
La Révolution : la Révolution d'Octobre
La bataille de l'Étable :
Le changement de politique et l'ouverture vers l'extérieur : la NEP
La construction/destruction du moulin : l'instauration/échec du plan quinquennal, plus généralement la politique de Grands Travaux
La coopération avec Frederick : le pacte germano-soviétique

Pour ce qui concerne les décors

Autres

La Ferme du Manoir : la Russe sous le Tsar
La Ferme des Animaux : l'URSS
Foxwood : l'Empire Britannique
La maison de Jones : le Kremlin où tout symbole du pouvoir déchu
le chant "Bêtes d'Angleterre" : l'Internationale
Culte à Napoléon : culte de la personnalité
Les modifications permanentes des règles :
Le Père de tous les Animaux : le Petit Père des Peuples

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir